Critiques de Rappelz

Critique favorable la plus utile

VS

Critique défavorable la plus utile

14 personnes ont trouvé cette critique utile.
Rappelz est un titre alléchant, avec un potentiel et une diversité affichée absolument hallucinants... Au début du moins... Car oui, le début du jeu laisse entendre un système absolument idéal... 3 races, des classes par dizaines, des familiers par dizaines aussi, de l'évolution, et tout et tout... On salive, on bave, on espère, on s'y met... Le début de l'aventure présente tous les aspects intéressants du jeu, l'ile du départ, pour les débutant, présente des quêtes permettant de prend...
Publiée le 18 juin 2010 par Mr Guitou.
17 personnes ont trouvé cette critique utile.
3

MMOGAG

Ce type de produit, que j'appelle MMOGAG (Godmode Action Game) , attire un certain type de clientèle, loin de ce qu'on trouve sur un MMORPG. C'est en quelque sorte l'antithèse absolue d'un vrai MMORPG, qui se veut un univers riche, complexe, basé sur les relations sociales, et nécessitant de faire travailler ses méninges. Ici, on ne travaille que son clic de souris, et encore... En 2008, lorsque le jeu fut officiellement ouvert en France, l'effet de nouveauté associé au succès planétaire de ...
Publiée le 8 août 2012 par Octopuss69.
  • 11 oct. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    9 personnes sur 10 ont trouvé cette critique utile.
    Joueur de Rappelz depuis Juin 2008, voici ma petite critique de ce jeu.
    Je salue au passage ce cher MrGuitou, qui est comme moi, un grand adepte du forum officiel de Rappelz.

    Rappelz, comment ça marche ? !
    - C'est 170 levels
    - 3 races jouables
    - 15 classes finales (il y en a 27 en tout, mais les 15 dernières sont des évolutions des 12 premières). Tous les types de classes sont représentés, et divisés en 4 familles : guerriers, chasseurs, mages, et invocateurs.
    - 25 pets regroupés par rareté, qui ont 3 évolutions chacun, et sont depuis epic 7 divisés en 2 catégories : les pets normaux, et les pets étherés (plus puissants, mais qui ont une durabilité)
    - Un univers sympa
    - Des graphismes vieillots mais pas désagréables, mise à part certaines tenues vraiment ridicules (le stuff dans Rappelz n'est pas très varié).
    - Un environnement sonore bien fait, même si certaines musiques finisssent par être saoulantes
    - Du dynamisme, quelques quêtes, un soupçon de PvP, du commerce, des guildes, des donjons, et une grosse communauté francophone.

    Mais Rappelz c'est aussi (et surtout) :
    - Du monster-bashing de nolifes coréens piqués à la caféine, en veux-tu ? en voilà (et même si t'en veux pas, t'en auras). On en fini plus d'aller tuer 10 mobs A, 15 mobs B, et 20 mobs C, ça c'est de la quête \o/. En donjon, enchaines tes 800 mobs avec ton groupe de 8 pélerins, et enchaines aussi tes 800 mobs / heure en farm pour ne rien pex et looter 3 items pourris.
    - Très peu de quêtes ! nombreuses au début, elles sont encore assez présentes jusqu'au lvl. 88, après quoi c'est le vide intersidéral jusqu'au lvl. 120 où l'on a une nouvelle série de quêtes jusqu'au 126, puis une quête de boss tous les 10 lvls. Des nouvelles quêtes sont apparues avec l'epic 7, je ne les ai pas encore testé.
    - Un système de craft inexistant. Il y a un système de combinaison d'objets pour obtenir des objets améliorés, mais qui est uniquement basé sur le hasard, donc on ne peut pas appelé ça du craft.
    - 170 lvls oui, mais dont les 20 derniers sont tout simplement un foutage de pomme incroyable : à partir du lvl 150, dans un bon DP (comprenez Dungeon Party) , on se fait 3 % d'xp sous EE (une potion qui double le taux d'xp/heure) , et ce taux va en diminuant au fil des 20 lvls ! (pour info, aucun joueur au monde n'a pour le moment atteint le lvl. 170).
    - Un cash-shop très présent qui devient presque obligatoire une fois HL. Certains vous jureront leurs grands dieux qu'ils sont arrivés R7 (lvl. 150) sans rien mettre dans la boutique... n'en croyez rien.
    - Des serveurs tellement médiocres, que s'en est presque risible de devoir jouer dans des conditions pareilles : décos intempestives, lags monstrueux, bugs en tous genres qui obligent à reco, crashs serveurs fréquents (et pendant ce temps là, du temps s'écoulent sur vos objets boutiques limités).
    - Un PvP très mal foutu : des sièges de donjons GvG une fois par donjon et seulement le week-end. Des champs de batailles quasi déserts, des duels arène ou hors arène qui bug et vous inflige quand même du malus, du PK abusif et qui inflige un lourd malus à ceux qui le pratique. En siège ce sont les guildes qui cash-shop qui l'emporte, en duel ce sont les joueurs qui cash-shop qui l'emporte, et on vous PK pour tout et n'importe quoi, souvent juste pour vous emmerder.
    - Des mises à jour régulières, mais qui vont toujours plus dans le sens de la boutique que dans celui des joueurs. On en vient même à se demander si certains bugs ne sont pas voulus.
    - Des classes qui se voient nerfées, des pets qui se voient nerfées, et des mobs qui se voient... améliorés ; )
    - Un taux de réussite d'apprivoisement des pets très bas, voir même proche du zéro pour les pets rares. Mais la guilde des marchands à trouver la solution pour vous aider (ils sont gentils) : le bouclier d'apprivoisement qui protège votre carte si durement acquise ! du coup maintenant on ne demande plus aux joueurs combien de cartes ils ont cassé, mais combien de bouclier ils ont utilisé (des 10aines pour certains, ça revient cher le pet virtuel).
    - Une communauté qui était vraiment bien lors des 1ers epics, mais qui s'est dégradée au fur et à mesure que les joueurs kikoolols sont arrivés. Les joueurs plaisants d'autrefois sont devenus les HL égoïstes d'aujourd'hui, et les nouveaux joueurs passent leur temps à mendier des rupys (monnaie du jeu) , du stuff ou des pets HL, tout ça dans un langage sms incompréhensible, en insultant ou en oubliant les règles basiques de la politesse. Certains joueurs une fois HL passent en mode PK et se mettent à emmerder les joueurs de plus bas lvl, en screenant leurs insultes pour envoyer aux MJs, en étant fiers d'eux, et en traitant les autres de rageux, du bonheur quoi : s

    Il y aurait encore beaucoup à dire sur ce jeu qui à pourtant pleins de bonnes idées mais très mal exploitées, et qui au final à plus de défauts que de qualités, tout cela entretenu par une communauté qui se coule elle-même, et un staff qui pense plus au fric qu'aux joueurs (sans compter certains joueurs qui, désolé du terme employé, jouent les lèches-culs vis à vis de Gpotato).

    Mais comme l'a dit MrGuitou, les joueurs qui comme moi se sont investis dans ce jeu en terme de temps, ont beau critiquer Rappelz, le détester parfois, faire quelques pauses pour s'aérer la tête, on y revient toujours ! on ne sait pas pourquoi, mais on y retourne, on continu de up notre ancien perso, on se crée des rerolls, on repart de zéro, peut-être à cause des amis qu'on s'est fait ingame, du système de pets, des classes, de l'univers du jeu lui-même (même s'il n'y a pas, ou peu, de background scénaristique).
    On sait que se sera pareil que la fois d'avant, qu'on bashera encore et encore les mêmes mobs, les mêmes donjons, que l'ambiance sera tout aussi pourrie et qu'on croisera encore les mêmes vétérans du jeu, mais on s'en fiche ! on retrouve avec bonheur les musiques du jeu, les villes, les joueurs, les termes et habitudes spécifiques à Rappelz, et on kiffe ça comme un drogué, enfin... jusqu'à notre prochain arrêt du jeu : )
    Lors de mes "pauses Rappelz" je me suis parfois surpris à aller faire un tour sur Youtube et à lancer une des musiques du jeu, la musique principale du menu de démarrage du jeu le plus souvent, et bon dieu, que j'aimai ça ! je me laissai entrainer par les notes, je revoyais mon perso healeur avec un groupe à l'assaut d'un donjon, et j'avai les poils qui se hérissaient en me disant "Je suis le heal qui rox ! " (même si c'est faux T_T). Oula... ça va pas bien moi : (

    On a beau détester Rappelz, au fond de nous on aime quand même ce jeu, et c'est ce qui fait toute la magie de ce mmo, qui pourtant à des concurrents bien meilleurs.
    Publié le 11 oct. 2010 à 00:49, modifié le 11 oct. 2010 à 01:05
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 avril 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    15 personnes sur 17 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai commencé Rappelz par curiosité après sa sortie française il m'a accroché dès le début grâce a une initiation prenante pour un F2P en français.
    Quatre mois plus tard je quitte le jeu (lvl 50).

    Voila les + et les -

    Le mieux :
    -Graphismes corrects
    -Idée des familiers géniale
    -Montures sympas (surtout Lydians et Xor sacrée)
    -Effets de sorts présents

    Les moins :
    -La boutique = pompe a fric (10€ la cape, 20€ le pet)
    -Monster Bashing énorme
    -Artisanat qui n'existe pas
    -Pvp médiocre
    -Effets de sorts qui claquent tellement qu'on ne comprend plus rien au combat
    -Economie du jeu en difficultes

    Je pense que quelque part y'a un problème en sachant que Gpotato représente Rappelz en Europe je pense qu'ils pourraient exiger de Nflavor un développement du jeu autre que Bashing, ce jeu a un potentiel mal exploité.
    Enfin voila je suis revenue hier voir mon élémentaliste lvl 50 et fée bleu lvl 63, Yeti lvl 25
    Voila une bonne alternative avec DOFUS, en attendant l'améliorations de Warhammer ou la sortie d'Aion.
    Publié le 19 juil. 2008 à 13:39, modifié le 19 avril 2009 à 18:19
    15 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 12 mai 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    12 personnes sur 14 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Ce jeu est une poule aux oeufs d'or pour Gpotato, leurs bilans financiers le prouvent aisément. Comment est-il possible de gagner autant d'argent avec des jeux "gratuits" ?

    C'est simple : la gratuité est un leurre, un appât. Une fois pris dans le jeu, étudié pour être addictif, il est impossible d'atteindre les plus haut niveaux tant convoités (c'est le seul but du jeu finalement) sans débourser beaucoup d'argent, bien plus que pour un MMO avec abonnement mensuel. Car tout ce qui permet de progresser s'achète très cher dans la boutique GPotato. Si vous n'êtes pas riche, vous ne pourrez jamais atteindre les sommets du jeu, personne ne voudra jouer avec vous car vous ne serez pas compétitif. D'ailleurs, GPotato s'est vu contraint de limiter à 400€/mois les dépenses par joueur. Cela en dit long sur ce que certains dépensaient et dépensent pour ce jeu, quand on sait que les MMO avec abonnement les plus prestigieux ne coutent qu'une dizaine d'euros par mois ! (Certains dépensent chaque mois sur Rappelz l'équivalent d'un abonnement de 2 ans à un autre MMO... ). GPotato c'est un peu la Française des jeux, sauf qu'il n'y a rien à gagner du tout !

    Ayant découvert le jeu en version US il y a 4 ans, j'ai ensuite basculé sur les serveurs FR en 2009, puis j'ai quitté le jeu durant presque 2 ans (lassitude).
    RappelZ, c'est simple : il faut tuer des monstres à la chaine et en masse. Il n'y a rien d'autre à faire (hormis équiper et améliorer son personnage et ses pets). J'étais dans une guilde très sympathique et nous jouions surtout pour nous retrouver, rigoler et nous amuser. Sans cette ambiance, j'aurais très vite abandonné le jeu. Malgré tout, arrivé au niveau 72, lassé par le côté terriblement répétitif du jeu, j'ai quitté complétement. De retour depuis peu, les changements sont radicaux, à tous les niveaux. Les joueurs sont des frénétiques de l'expérience et leur seul but est d'avoir le meilleur pet rare possible, la moindre erreur et vous êtes exclus d'un groupe, vous vous faites insulter. Cette mentalité étrange (c'est un jeu ! ) ne me convient pas du tout. Dans mon ancienne guilde, l'ambiance était fantastique, nous retrouver était un plaisir, et nous affrontions les monstres de donjon avec joie même si nous mourrions beaucoup (nous n'avions pas de pets haut niveau, cela n'était pas encore aussi répandu à l'époque). Bref, nous jouions, nous rigolions, et c'est pour moi le but d'un jeu ! Maintenant, RappelZ ressemble plus à un vrai travail, la compétition y est rude entre joueurs ("je suis mieux équipé que toi", "j'ai un meilleur pet que toi", etc... ). Tout cela est devenu bien trop sérieux et prétentieux, alors que ce n'est qu'un jeu, et qu'il n'y a rien à y gagner !

    Si vous débutez, vous risquez d'être vite dégouté par le fait que la plupart des personnages "débutants" sont en réalité des rerolls de personnages haut niveau accompagnés d'un familier haut niveau (ce qui leur permet de progresser très vite). Si vous n'avez pas votre pet haut niveau, il vous sera difficile de trouver un groupe. C'est sans doute pour répondre à ce phénomène devenu la norme que les monstres de donjon sont dévenus beaucoup plus difficiles qu'avant. Cette pratique a de quoi décourager les nouveaux venus, contraints de depenser de l'argent réél pour être acceptés dans des groupes.

    Les prix virtuels ont explosé, la façon de jouer aussi. A l'époque ou j'ai quitté, avec quelques dizaines de millions de Rupys (l'argent virtuel de RappelZ) gagnés sans dépenser un seul euro, j'étais confortable. Maintenant, certains joueurs ont des milliards a ne plus savoir qu'en faire. Et pour avoir des milliards, même en jouant toute la journée pendant des semaines et en étant extrémement chanceux, c'est impossible. Il faut acheter des objets en boutique (avec de l'argent réél) , et les revendre dans la boutique virtuelle du jeu (en argent virtuel). Ou bien il faut acheter des rupys (argent virtuel du jeu) auprès de sites qui en vendent contre de l'argent réél. Bien qu'officiellement interdite, cette pratique est devenue courante et a gangréné les jeux en ligne : seules les personnes disposées à faire chauffer leur carte bancaire deviennent dignes de jouer entre elles, les autres n'ayant ni un équipement ni des pets suffisament compétitifs. Alors pour la gratuité, on repassera...

    Il n'y a donc pas de secret : Pour avoir un personnage haut niveau au top de ses caractéristiques et un pet de même (donc pour atteindre le seul but du jeu) , il faut dépenser beaucoup d'argent. Sans ça, arrivera un moment ou le joueur stagnera. Les joueurs de très haut niveau qui prétendent y être arrivé sans dépenser un seul euro sont de sombres menteurs. Peu nombreux sont les joueurs qui avouent ouvertement dépenser des fortunes dans la boutique, mais cela se voit. Un joueur qui n'aura pas dépensé de l'argent ne sera pas interressant pour les autres, car il aura un équipement et des pets nettement moins bons.

    Depuis la dernière mise à jour, la progression dans le jeu a été nettement accélérée, pour que tous les joueurs puissent atteindre et finalement dépasser assez rapidement le rang 4 (niveau 80). La raison est purement commerciale : Plus vous montez en niveau, et plus vous le faites vite, plus vite il vous faudra débourser de l'argent réél pour rester compétitif face aux autres joueurs, car vous n'aurez pas accumulé assez d'argent virtuel ni eu le temps de passer des heures et des heures à farmer pour tenter d'obtenir des objets qui se revendent cher. Certaines classes sont particulièrement touchées par ce phénomène, car si elles n'ont pas un équipement au maximum de ses possibilités, elles deviennent ininteressantes pour les autres joueurs. Pour être au top, il faut avoir dépensé plusieurs centaines d'euros en poudres de protection (pour améliorer son équipement au max sans risquer de le casser) , pierres d'âme épiques (pour booster ses caractéristiques au maximum) , boucliers d'apprivoisement (pour qu'une carte de pet légendaire ou rare et donc très chère ne soit pas brisée si la tentative d'apprivoisement rate) , cartes de compétence au maximum (pour booster ses compétences) et autres objets très couteux.

    A partir du Rang 5 (Niveau 100) , il devient impossible de grimper et de rester compétitif sans faire fumer réguliérement la carte bancaire. Et bien ce sera sans moi ! Dépenser 100€ pour que mon personnage ait un peu plus de défense ou d'attaque, j'appelle ça jeter l'argent par les fenêtres, car ça ne me servira à rien du tout dans la vie ni ne m'apportera rien, hormis le fait de "briller" dans un jeu... (Tu parles d'une gloire ! ). Mais c'est justement ce qui interresse en premier lieu les joueurs, prêts à depenser beaucoup d'argent pour être au top dans un jeu, même si finalement, ils ne savent pas bien jouer.

    Graphiquement, et ergonomiquement, le jeu est très réussi, c'est ce qui le rend si addictif. Il y a réguliérement des evénements avec des cadeaux (virtuels) à la clé.

    Le seul gros point noir de ce jeu est donc son coût de revient. A vous de voir si vous avez envie et les moyens d'investir autant d'argent dans un jeu ou il faut simplement massacrer des monstres à la chaine. Si c'est le cas, RappelZ vous comblera !
    12 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 8 août 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    17 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    3/10

    MMOGAG

    Ce type de produit, que j'appelle MMOGAG (Godmode Action Game) , attire un certain type de clientèle, loin de ce qu'on trouve sur un MMORPG. C'est en quelque sorte l'antithèse absolue d'un vrai MMORPG, qui se veut un univers riche, complexe, basé sur les relations sociales, et nécessitant de faire travailler ses méninges. Ici, on ne travaille que son clic de souris, et encore...

    En 2008, lorsque le jeu fut officiellement ouvert en France, l'effet de nouveauté associé au succès planétaire de WoW (Le "Pseudo MMORPG pour les nuls") qui commençait à s'essouffler un peu lui a permis d'être très fréquenté. L'ambiance y était à l'entraide et à l'amusement, même si le jeu en lui-même était déjà d'une pauvreté affligeante (bien pire que WoW) , complétement dépassé à tous les niveaux. Mais le jeu a pris une tournure radicalement différente dès 2009, il est devenu bien plus "sérieux", et les poussées de testostérone pré-pubères ont commencé à se respirer à plein nez. Le jeu était mauvais depuis le début, mais la communauté pleine d'enthousiasme, l'entraide et la bonne humeur compensaient largement ce "détail" (pour un jeu Massivement Multijoueur).

    Rappelz, c'est devenu "Roxxorland" tout simplement. Le jeu n'a aucun but, n'offre aucune activité autre que l'abattage de monstres virtuels à la chaine. Sa seule finalité est de gravir des niveaux, d'avoir le meilleur équipement possible, et de pouvoir massacrer en solo des boss bien plus haut niveau que son personnage en une fraction de seconde (quand je vous parle d'antithèse de MMORPG, je n'invente rien). Les aspects "sociaux" sont inexistants, rien n'est fait pour favoriser l'entraide, c'est même carrément le contraire : le jeu vous pousse à l'individualisme et à entrer en rivalité malsaine (hypocrite) avec vos "amis", à celui qui fera le plus de dégâts ! Ce jeu est aussi proche d'un MMORPG que "Pong" (version originale) l'est d'un jeu comme Virtua Tennis. Il est pauvre en contenu, graphiquement austère et simpliste, mais il vous permet de vous sentir virtuellement tout puissant (god mode) pour peu que vous fassiez fumer votre carte bleue ou que vous soyez un nolife stakhanoviste du clic à la chaine. Certes, il en faut pour tous les gouts, mais il faut bien avouer que les gouts de ceux attirés par ce genre de produit s'en ressent inévitablement sur la qualité globale de la communauté de joueurs.

    Rien ne peut sauver ce produit en fin de vie : la boutique est obligatoire, ceux qui disent le contraire mentent, une fois "HL" vous vous sentirez obligé d'y avoir recours ne serait-ce qu'a raison de 10€/mois, ou vous serez bien moins "forts" (et donc moins intéressant) que les irréductibles qui maintiennent le jeu en survie. Les classes de personnages sont énormément déséquilibrées à un point rarement atteint : ce sont les magiciens et les classes à distance (archers) , celles qui font le plus de dégâts et sont censées n'avoir que peu de défense, qui ont supplanté les classes "tank" dans leur rôle. Même la meilleure classe de soins est devenue obsolète tellement les personnages sont forts et tellement seuls les dégâts qu'ils font comptent. Les "Rappelziens" sont des mathématiciens en herbe, ils ne parlent qu'en terme de pourcentages, de calculs "savants" (à 2 centimes) pour expliquer qu'untel est plus fort qu'un autre. Ils adorent couper des poils en 4, pour vous expliquer que vous avez tort de manière hautaine. Le système de familiers tout entier, considéré comme "innovant" à sa sortie, est ridicule (ultra basique et simpliste) comparé à la concurrence depuis au moins 2 ans. Les monstres et les boss sont totalement stupides, il n'ont aucune IA, ne font rien de spécial (ils ne "parlent" pas, ne vous imposent aucune surprise stratégique, ne se sauvent pas, ne se cachent pas et n'utilisent pas le terrain à leur avantage, il suffit de les taper bêtement en enchainant ses skills, passionnant, quel défi ! ). Le monde ainsi que la grande majorité des donjons ne sont pas instanciés, il faut donc se battre pour s'y faire une place ou attendre son tour (on fait la queue pour avoir le droit de passer une heure à enchainer de l'abattage de monstres le plus vite possible). Enfin, les prix des objets ont été multipliés par + de 200 en 4 ans : un objet très prisé qui valait 150 000 Rupys (monnaie virtuelle du jeu) en 2008, en valait déjà 650 000 en 2009, et se vends maintenant 25 millions (oui, millions) voire plus. Le même objet, qui s'achète pourtant en boutique toujours au même prix depuis 4 ans... Les joueurs trouvent cela "normal", parce-qu'ils n'ont visiblement jamais joué à un vrai MMORPG, avec une régulation monétaire comme dans la vraie vie, pour éviter que votre baguette de pain ne coute 300€ dans 2 ans. Ici, c'est l'anarchie la plus totale, mais dans le mauvais sens du terme.

    La société éditrice, Gala Networks, dont la cote de popularité et la satisfaction des clients est globalement assez mauvaise, pratique la langue de bois, une censure dictatoriale sur ses forums (France, mais apparemment pas US) et une forme de protectionnisme obscurantiste digne des pires sectes. Il faut dire que le jeu vidéo n'est pas sa seule activité, je vous laisse vous renseigner sur ses autres divisions...

    Non, ce produit n'a décidément rien pour lui. Le charme a agit durant quelques temps, de par la grande variété de joueurs de tous horizons attirés à son lancement. La désaffection est maintenant massive, le piratage de comptes un véritable fléau car le marché parallèle (vente de monnaie virtuelle, revente d'objets virtuels et de comptes en argent réel) est très juteux, et il est très difficile pour un tout nouveau joueur de pouvoir se faire une place dans ce jeu s'il n'a pas d'amis qui l'aident. J'ai quitté le jeu début 2009 pour tenter d'y rejouer un peu fin 2011, mais je l'ai définitivement abandonné en mars 2012, comme beaucoup "d'anciens" (j'avais découvert le jeu en 2007 aux états-unis, mais je n'y aurais jamais joué si un proche ne m'avait pas forcé la main... ).

    Si vous cherchez à découvrir les MMORPG, évitez ce genre de produit et la plupart des "blockbusters" qui prétendent être des "MMORPG" (mais ne sont que des jeux de combat vaguement déguisés en MMORPG). Il y a des centaines de ces jeux en activité dans le monde, certains depuis plus de 10 ans, mais les plus connus (à gros coup de marketing comme toujours) ne sont pas les meilleurs représentants de la richesse, des possibilités, et de la qualité de communauté qu'on peut trouver sur un vrai MMORPG. Si je vous dis que certains joueurs sont fidèles à leur jeu depuis plus de 10 ans (ils y reviennent toujours malgré des incursions sur d'autres jeux plus récents) , je vous laisse imaginer le niveau de qualité du jeu et ses évolutions pour qu'il puisse séduire un même joueur pendant une si longue période... A contrario, ces "MMOGAG" sont des produits jetables, à courte durée de vie pour le joueur. On se passionne pour le jeu durant quelques mois, puis on va sur un autre, et ainsi de suite... Tout simplement parce-que ces produits sont médiocres, simplistes, n'évoluent pas beaucoup, et n'offrent rien d'autre que des actions répétitives qu'on maitrisent assez rapidement, pour finir par se lasser très vite. C'est tout le contraire d'un MMORPG, à l'univers et aux possibilités virtuellement infinies (on atteint jamais de "game over", le monde change, les objets sont uniques, ce n'est pas répétitif, la communauté est plus mature, etc... ).
    17 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 1 mai 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    15 personnes sur 19 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai lu la plupart de vos critiques que je trouve, ma foi, très intéressantes et qui illustrent plutôt bien le problème dont souffre le jeu, malheureusement c'est un peu plus compliqué que cela...

    Evidemment il y a très peu de critiques que l'on peut prononcer sur Rappelz côté technique, car le jeu n'est pas mal du tout de ce côté là :
    Les graphismes sont très bons, l'univers est subjuguant, les effets sont maitrisés, très peu de bug à part peu être dans des villes surchargés, les quêtes fonctionnent à merveille, bref Rappelz est un très bon jeu qui tient ses promesses si l'on s'en tient uniquement qu'au côté technique du jeu !
    Cependant la différence qui se fait entre un jeu de console et un MMORPG c'est que ce dernier ne fait pas intervenir uniquement les graphismes mais fait appel aussi et surtout au facteur : "joueurs", parce que le MMO est avant tout fait par et pour les joueurs, et on va voir que de ce côté ci Rappelz est plutôt disons le mal barré...

    Si Rappelz est un modèle de technicité et de maitrise des aptitudes virtuelles, il n'est cependant pas exempt d'un lourd, que dis je, de lourds défauts générés principalement par ses joueurs :
    Avant toute chose il faut savoir que qui dit jeu dit joueur et qui dit joueur dit abus, et c'est ça qui va poser problème... Vous allez voir comment Rappelz qui était armé pour devenir l'un des plus grands jeu de ce siècle va finalement être rongé par ce qu'on en fait ses propres membre...
    Tout commence le jour ou, les devs decident d'installer une nouvelle quête dans le jeu, une quête évidemment cachée qui n'était littéralement pas conne à l'époque, il y'a à peu près 1 an et demi.
    Aussitôt les premières rumeurs sur une éventuelle quête circulent, les pistes les plus folles et les plus loufoques commencent à circuler sur les forums spécialisés et dans le cœur du jeu lui même.
    Le jour J arrive, la MAJ est lancée, et la quête est désormais disponible.
    Les joueurs les plus expérimentés ne tardent pas à découvrir les secrets que recèle cette nouvelle quête considérée comme inutile pour les moins enthousiastes, et quelque mois plutard, les conséquences du bouche à oreille sont clairement visibles, la quête est désormais connus par tous, même par les tout nouveaux ^^.
    Bon vous vous demandez qu'est ce que cette quête ?
    La quête débute au niv. 50 dans une ferme rouge, il s'agit d'accomplir un certains nombres de tâches assignés par la pnj (tuer des monstres, trouver des objets... )
    A la suite de ces accomplissement vous gagnez un certain nombre de CP (qui sont utiles pour booster vos compétences) non négligeable.
    Quelques jours sont passés vous voilà niv. 70, vous pouvez donc achever la quête que vous avez débuté au niv. 50, celle ci est beaucoup plus corcé puisqu'il vous faudra tuer énormément de monstres appelés "fanatiques" et quelque fois des boss comme la "sorcière" ou "Hektor".
    Comme vous l'aurez deviné il est très facile de boucler cette quête à l'aide du soutien d'un HL, (comptez 2 heures à peu prés).
    Seulement voilà, il se trouve qu'à la fin de cette quête, surprise vous êtes niv 90 (Ce qui veut dire que la phase de jeu 70-90 sur rappelz est inexistante ! ) et vous avez le choix entre quatre cartes vides rares du jeu
    -Ange
    -Eimus
    -Tafari
    -Cerbere
    Bon vous allez me dire, comment cet état de fait va faire basculer le jeu ? Ecoutez, ça viens... ; )
    En découvrant ce qui devait être un secret du jeu, les HL se mirent en tête de reroll (recréer/remonter) des personnages, non pas pour s'amuser, ou pour voir le jeu d'un oeil neuf, mais plutôt pour gagner ces cartes, vu qu'il ait très difficile de capturer ces monstres avec une seule carte en main.
    Pour faciliter ce reroll, les HL ont commencé à transférer leur pet HL sur leurs mules et ainsi raccourcir la durée de chaque DP.
    8 mois plutard, quelles sont les conséquences de ce reroll en masse ?

    Ben premièrement TOUS les donjons (même le premier celui du "temple clair de lune")
    sont devenus sélectifs, et ainsi tout joueur ne possédant pas de pet HL est exclus du jeu puisque comme l'ont expliqué mes camarades de jeuxonline, au niv 35. à moins de ne pas DP les quêtes sont quasi-absentes, et les monstres à l'extérieur ne lâche que très très peu d'xp.
    Conclusion le petit nouveau qui n'a pas encore les moyens n'a que deux choix devant lui :
    -Soit il commence à faire du commerce, ce qui lui fera détester le jeu, mais paradoxalement ne pas le quitter, vu qu'il souhaite toujours accomplir ce qu'il n'a pas pu (c'est peu être ça le petit quelque chose dont l'un d'entre vous parlait : le désir de se surpasser)
    -Soit il abandonne l'aventure puisque nous le verrons, en plus d'avoir détruit le jeu (consciemment ou pas) les joueurs de Rappelz enfin la plupart, n'ont pas du tout le sens de la solidarité.

    Deuxième conséquence qui elle est tout aussi néfaste :
    Après avoir achevé leur reroll en masse, tous les HL n'avait pas épuisé toutes leurs cartes, et il leur restait surement quelques dizaines d'ange ou d'eimus (... ) qui gisait dans un coin crasseux de l'inventaire.
    Ils se mirent donc en quête de les vendre, et petit à petit leur donnèrent un prix de plus en plus élevé (10 20 30 40 50 60M) et de ce fait les HL devinrent riches pour l'époque.
    Ils pouvaient donc se permettre tous les excès, et nos petits commerçants voyant que les joueurs pouvaient lâcher beaucoup plus d'argent qu'avant, se mirent à augmenter les prix de tous les objets de façon exponentielle...
    Résultat, quelques mois plus tard, les prix ont explosé, et un Economiseur d'Energie qui ne coutait que 3 Millions avant coûte désormais 10 Millions, un objet qui ne valaient avant que 800k vaut désormais 4 Millions.
    En appliquant cette hausse, aux objets les plus rares, imaginez les prix que cela donne (Un ange tamé (capturé) vaut donc vers les 1 Milliards ! )

    Voilà comment Rappelz devient un vrai poison, les prix sont trop élevés, les donjons sont hyper select, les quêtes sont rares ou sont abusés, ce qui réduit énormément l'intérêt de ce jeu qui souffre de lui-même.
    Mon conseil : Si vous voulez intégrer Rappelz, à moins que vous soyez très très trèèèès patient vous n'arriverez jamais à y accomplir vos désirs.
    Ne comptez jamais sur personne, puisque tout le monde est cloîtré dans ses objectifs mégalomanes.

    A la prochaine pour un nouveau décryptage de jeu vidéo ; )
    15 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 juin 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    14 personnes sur 15 ont trouvé cette critique utile.
    Rappelz est un titre alléchant, avec un potentiel et une diversité affichée absolument hallucinants...
    Au début du moins...
    Car oui, le début du jeu laisse entendre un système absolument idéal... 3 races, des classes par dizaines, des familiers par dizaines aussi, de l'évolution, et tout et tout...
    On salive, on bave, on espère, on s'y met...

    Le début de l'aventure présente tous les aspects intéressants du jeu, l'ile du départ, pour les débutant, présente des quêtes permettant de prendre en mains le jeu (pour qui prendra le temps de les lire, du moins)
    On quitte l'ile avec une quantité de liquidité qui semble commode, sans doute son premier familier également, et un stuff que l'on pense acceptable... On rejoint alors une des villes du jeu, on découvre une immensité d'étendues divers, des décors variés, des monstre par dizaines, de nouvelles quêtes en nombre tel qu'on ne sais pas par laquelle commencé...

    Puis vient très vite le niveau 35... Presque plus de quête, leveling de plus en plus fastidieux, des drop certes, mais toujours les mêmes, et sans réelle valeur marchande au final... Je ne dirais rien sur l'histoire... Il n'y en a tout simplement pas...
    C'est aussi le temps des premières parties en donjon... L'expérience du jeu est faussé par les reroll des anciens joueurs, qui dispose d'un familiers haut level, et qui rendent l'intérêt de grouper totalement inutile. Une heure de donjon a se niveau correspond a pouvoir laisser le jeu tourner seul pour aller faire ses courses...
    Je ne parlerais que brièvement des PK sur les serveurs l'autorisant, qui viennent tout simplement pourir le plaisir de jeu des nouveaux, qui ne peuvent tout simplement rien faire fasse a des avatar qui ont parfois jusqu'à 5 fois leur level.

    Le débutant, a ce niveau, n'a pas d'autre solution que de se lancer dans la seule chose a sa portée : le commerce... Car disont le, arrivé niveau 50/55 pour un débutant, il est hors de question pour lui de continuer son leveling sans se procurer au minimum un familier niveau 120, il sera tout simplement refusé dans les groupes en donjon.
    Et oui, car arrivé a ce stade, la seule source d'expérience est de grouper en donjon... Les quetes se font de plus en plus rares, les monstres extérieurs ne lache pratiquement plus d'expérience, et un familiers même haut level ne permet plus de "soloter" le donjon pour ce niveau. Si encore le taux de drop permettait de s'enrichir vite, mais non, on sent la différence immédiatement, on ne chope plus rien, et encore moins de l'intéressant...
    A coté de ça, vous vous serez surement monté une ménagerie de familiers digne de pokemon...

    De fait, seuls les plus patients (voir masochistes) seront encore la pour la suite... Qui n'est pas non plus glorieuse.
    Car au niveau 70, vous débloquerez une nouvelle série de quêtes, qui nécessitera l'intervention de THL au vue de leur difficulté cela dit en passant, et qui vous offrira en quelques heures 18 level et la possibilité de débloquer 80 % de votre arbre de compétence en un seul coup...
    Et c'est là que les nouveaux abandonnent encore en masse... Car le niveau de jeu est tel a se niveau que grouper ne vous permettra même plus de rien faire : La très grosse majorité des joueurs ne maitrise pas du tout sa classe de personnage.
    L'XP est de plus en plus lamentable, même en donjon, et le drop passe d'inexistant à évènementiel. Ajoutez a ça encore que le besoin de stuff sur-boosté se fait de plus en plus sentir, et que le seul moyen d'en avoir est de passer par le cash shop...

    Ceux aimant souffrir plus que tout pourront cependant continuer a progresser... Et arriver au lv 100/105... Vous vous heurterez au vide intersidéral...
    Les groupes de donjon sont rares, pour la majorité mauvais (entrainant donc une perte d'XP plutot qu'un gain) , l'XP sur la map est plus que nulle, tout juste inintéressante en donjon, les drops de stuff et autres objets utiles sont tout simplement de l'ordre de la légende, les spots de monstres (sur la map ou en donjons) sont archi-occupé car archi-peu nombreux, le prix de vente des objets de votre niveaux sont tout simplement démentiel, et vous vous rendez compte que votre ménagerie ne vaut tout simplement rien, en plus de ne pas s'aggrandir tant capturer des bestioles plus rares relève de l'impossible.

    Les plus aigri font alors subir aux nouveaux ce qu'ils ont eux-même subis a l'époque : PK massive de bas levels dans les donjons. Pour finir par abandonner définitivement, car le PK, c'est marrant, mais les désavantage sont tel qu'un personnage utilisé pour PK est tout simplement bon pour la poubelle si son propriétaire de souhaite pas claquer les 20€ necessaire pour l'achat d'un objet boutique afin de lui retiré son malus...

    Les plus chanceux, ceux qui ont réussit a trouver une bonne guilde (n'espérez pas trop en trouver une sympathique avant votre lv 80, cela dit en passant) , peuvent encore espérer s'amuser vaguement en tentant la prise de contrôle d'un donjon...
    A raison d'une tentative d'assaut en temps limité par jour, pour finir, sous réserve d'avoir fait le plus petit temps de la semaine, à un affrontement le week end contre la guilde tenant le donjon jusque la dans une joute PvP où le gagnant sera la guilde qui aura le plus de THL dans ses rangs...

    Techniquement, rappelz n'est pas non plus exempt de défaut... Entre certains objets boutiques qui ne fonctionnent pas (ou mal) ; des bugs qui subsistent depuis... Depuis... Bah depuis toujours ; les nouveaux problèmes qui viennent s'ajouter a la liste (tout simplement pharaonique) à chaque nouvelle mise a jour ; les serveurs en papier mâché ; les events non payants qui font comprendre le sens même du mot "événementiel" (au delà de leur intérêt au niveau du gameplay très souvent inexistant) ; et un hasard plus que relatif (les objets boutiques censé améliorer le taux de réussite d'une action ? Moins efficaces que les objets normaux chez de très nombreux joueurs... )

    Et vous allez me dire, comment puis-je le noter aussi bien pour un jeu où je trouve autant de défauts ? Et bien je n'en sais rien moi même... Ce jeu m'énerve au possible... Et pourtant, j'y reviens toujours.
    Il a un petit quelque chose qui fait que malgré tous ses défaut, il garde une place particuliere dans mon coeur, comme dans tout joueur qui s'y est investi (pas forcément de façon pécuniaire)
    Rappelz fait partis de ces jeux que l'on déteste, que l'on maudit, a qui l'ont souhaites tous les malheurs du monde... Et que pourtant on ne peux s'empêcher de rejoindre et qui laissera un énorme vide le jour où il disparaitra définitivement...
    14 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 nov. 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    9 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    J'ai joué de 2008 à 2010 à Rappelz, arrivé niveau 153 soul breeder. A haut niveau, il est impossible de jouer sans utiliser le cash shop de façon intensive.

    Pour augmenter son niveau, une seule activité, la "dungeon party" : on va dans un donjon, dans un groupe de 8 personnes, en consommant un "stamina saver" donnant le double d'expérience, pour faire 0. 3 % d'expérience de son niveau par heure au niveau 153...

    Un stamina saver coûtant environ 1€, cela met l'heure de "dungeon party" à 1€, pour faire 0. 3 % d'expérience. En clair, votre niveau vous coûte plus de 300€ en stamina saver. A cela ajoutez :
    - le Hidden Village pass qui est maintenant obligatoire si vous voulez pouvoir rivaliser avec les autres joueurs (environ 50€ pour 3 mois) , ou simplement les suivre à l'intérieur d'un donjon. En effet, ils donnent des buffs donnant un avantage énorme.
    - si vous voulez un animal familier correct, comptez des TPro (objet cash shop permettant de ne pas casser une carte lorsque vous ratez l'apprivoisement) - quelques centaines d'euros pour un bon familier.
    - afin de rivaliser avec des joueurs de votre niveau, il vous faut armures et armes +20... Comptez quelques centaines d'euros d'Epro (permettant de ne pas casser lorsque l'enchantement rate).

    Clairement, comptez largement 100€ par mois lorsque vous êtes haut niveau... Et encore, cela ne vous place pas dans les gros joueurs (dans ce cas, comptez plutôt 300 à 500€/mois)... J'estime que vue la qualité du jeu, cela ne vaut vraiment pas le coup, raison pour laquelle j'ai quitté le jeu.
    Publié le 29 août 2008 à 02:00, modifié le 22 nov. 2010 à 04:27
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 30 mai 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    9 personnes sur 11 ont trouvé cette critique utile.
    Après lecture des différentes critiques sur ce jeu, j'aimerais préciser quelques points essentiels.

    - On parle de gratuité fictive, on parle d'individualisme, d'égoïsme et de prétentions démesurées entre joueurs... C'est vrai. Mais pour avoir essayé plusieurs mmo "gratuits", je n'ai rien vu de différent ailleurs. A croire que les mauvais joueurs sont partout.

    - Ne pas confondre les avis des anciens par rapports aux débutants. Un ancien joueur aura beaucoup plus de facilité à jouer en dépensant moins qu'un débutant. Je parle de facilité, et rien d'autre. Ne pas interpreter mes propos, ils sont clairs.

    Ce jeu est un free to play (comprendre gratuit) , mais l'editeur n'est pas un philanthrope alors ne vous laissez pas berner par la gratuité qui n'est qu'un titre. Cela va de soi que l'exploitant, alias gpotato (surnommée la patate) fait tout ce qu'il faut pour amener le joueur à consommer des objets payants en argent réel.
    Beaucoup râlent parce qu'ils ont consommé des euros. OK. Mais cela reste une option. Fixez vous une limite (qui peut être de 0) et ne la dépassez pas.
    Rappelz est un casino.

    Beaucoup râlent parce qu'ils n'ont pas les mêmes moyens qu'un joueur qui utilise sa carte bleue sans réserve. OK. Mais cela parait absurde qu'un joueur payant obtienne plus qu'un joueur gratuit ? Oui, payer pour avoir la même chose que les autres serait idiot.

    En fait, Rappelz est un jeu de patience où chacun envie l'autre pour ce qu'il a et non pour ce qu'il est. Le jeu en est peut être la cause. L'éditeur d'ailleurs cultive cet esprit de compétition afin d'amener les gens à vouloir progresser plus vite, et donc de consommer encore plus la boutique.
    Etant un ancien joueur, je n'ai pas connu toutes les tentations du dp facile à mes débuts, du consommable à gogo, des familiers de haut niveau, des dp rerolls, des buffs daddys et autres objets cheatés.

    La boutique est omniprésente et chaque action vous oriente indirectement vers elle. Il n'existe pas de cadeau dans ce jeu, mais seulement des échantillons gratuits. A vous de vous raisonner si vous voulez trouver du plaisir dans ce jeu. L'utilisation de la carte bleue (puisque tout le monde en parle en ce moment) est une facilité, rien d'autre. Si vous en avez les moyens, tant mieux, sinon soyez adulte et jouez avec ce que vous avez, c'est possible, c'est marrant et tout aussi distrayant.

    Chaque récompense de ce jeu est régulièrement un objet boutique de type consommable afin d'amener le joueur à en découvrir son "indispensabilité".
    Merci de ne pas vous laisser avoir par ces facilités, évitez de croquer la patate et le jeu vous paraîtra nettement plus interessant.

    Pour en revenir au jeu, les graphiques sont certes vieillissants mais ils sont nettement moins austère qu'un Shaya ou TW2.
    Le gameplay est rapide et rythmé. Quelle plaie de devoir attendre des heures que cela recharge ou encore pire, les jeux au tour par tour.
    La communauté est mauvaise et il est devenu un devoir de trier le bon grain de l'ivraie... tant par le gameplay que par la mentalité. Parfois le game play devient secondaire pour peu que les joueurs soient humainement intéressant.

    En ce qui concerne le lvl up, il y a la façon lente qui permet de découvrir l'ensemble des possibilités du jeu à son goût et la façon rapide qui nécessite l'aide des plus haut lvl afin d'accomplir les quêtes rapidement. Avec une grande pratique, on peut atteindre les sommets en deux ou trois semaine là où j'ai mis plus de deux ans à effectuer la même chose. Mais cela revient à jouer avec les cheats codes, on perd l'interêt du jeu, cela revient donc à ne pas jouer réellement. Ces joueurs là arrêtent rapidement en général. Heureusement.

    En ce qui concerne les quetes, vous avez les quêtes standards (en gros vous tapez des monstres, vous avez un peu d'xp et quelques rupys) et les quêtes qui permettent de rater la moitié du jeu (en gros vous tapez des monstres, vous appelez à l'aide pour un boss ou deux et vous prenez une masse d'xp impressionnante vous permettant de passer de 69. 5 à 90, puis de 120 à 126, puis de 130 à 137, puis de 138 à 145 le tout en quelques heures).
    Ces quetes à xp augmentée n'ont qu'un but en fait, vous orienter vers la boutique. Cela parait étrange sauf si on part du principe qu'entre deux phases de quêtes, le lvl up est très réduit. Plus on monte en lvl, plus il faut d'xp et donc plus il faut taper des monstres.
    Pour doubler l'xp sur les monstrer tués, il faut un objet boutique. Plus on monte en lvl, plus les monstres tapent fort et il est nécessaire (mais pas indispensable) d'avoir des armes et amures 'uppées' ce qui implique de passer par des objets boutiques à chaque changement de rang.

    En ce moment, mes seuls regrets sur rappelz sont :
    - La non correction de certains bugs, comme les decos, les lags, les skills pets ralentis, la kainen buggé...
    - Easy rappelz... Une dénomination qui date de l'épic 4 ou 5 mais qui prend tout son sens aujourd'hui. Le boss infaisable du jeu qui maintenant se duote/triote, des groupes qui tentent de battre le record de celui qui l'achèvera le plus rapidement etc...
    - Un pvp mauvais, des duels qui s'achèvent en moins de 5 secondes, un pvp de masse qui est trop influencé par l'utilisation de la carte bleue, hélas.
    - Des joueurs qui confondent un mmo avec meetic et qui passent leur temps à penser que jouer ensemble peut amener à autre chose (pourquoi pas, mais bon, ce n'est vraiment pas l'intérêt du jeu). PS : si mon avatar est une femme, je suis un homme barbu et je ne ressemble vraiment par à l'avatar, alors arrêtez de vous ******* (auto censure) devant l'écran.

    J'espère avoir éclaircie les points les plus importants et pourtant les moins essentiels quand on cherche un mmo. Rappelz vaut le coup d'être joué pour peu que l'on soit avisé et raisonnable. Joueur addict, passe ton chemin, tu y laissera ta peau.

    Je mets une bonne note parce que je suis quelqu'un qui a apprécié son parcours dans ce jeu et qui apprécie encore d'y jouer quotidiennement. J'ai su me former une communauté assez ouverte et écarté les mauvais éléments.
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 mai 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    4 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Nephiriel
    Ce jeu n'est plus ce qu'il était. Avant on avait goût à y jouer, on mettait 1 an pour être niveau 150 (R7) , c'était dur et on aimait ça (geeker, élitisme... ). Maintenant, un nouveau joueur est R7 en moins de deux semaines. Il peut acheter et porter tous les stuff du jeu vu que les nouveaux stuffs "maitre" sont équipables au lvl 150, donc il n'y a pas de différence entre quelqu'un qui est 170 et l'autre 150 vu qu'ils ont le même stuff tranchant (= faire des gros critiques) car ce bonus est tellement cheaté que tout le monde le porte et donc on est tous équipés pareil quelque soit la classe.
    Maintenant, le nouveau joueur arrive sur le jeu et il est obligé de s'acheter un pet hl (= créature de haut niveau avec son stuff) pour pouvoir être accepté en donjon ou même soloter les donjons (et oui car maintenant dans ce jeu, tout est solotable - les boss de donjons normaux et hard en moins de 10 secondes). Il doit donc dépenser de l'argent IRL (les fameux gpotatos) pour pouvoir jouer puis après au niveau 150, rebelotte il achète le dernier et voilà il solote tout. Il a fini le jeu en 3 semaines environ. Et oui maintenant il faut payer dans ce F2P obligatoirement.

    Au niveau de la gestion du jeu par les MJ officiels : petit historique : les crashs et les lags sont monnaie courante ; les serveurs sont trop vieux et datent de 2008 et sont trop nombreux et vides (6 vides rien que pour les français).

    - 2011 : obligation de mettre la réponse à la question secrète pour modifier le mot de passe sinon c'était impossible de se connecter, résultat : ceux quin 'avez plus l'e-mail du compte n'ont jamais réussi à récupérer leur compte.
    - février 2012 : bug de duplication d'items. Résultat tous les comptes impliqués ont été ban alors qu'il suffisait de faire un rollback de 2 jours.
    - avril 2013 : impossible de lancer le jeu en sandboxie. La sandboxie servait à lancer plusieurs fois le jeu sur un même pc pour pouvoir se buffer avec ses rerolls. Et oui car rappelz est un jeu où il y a beaucoup de buff surtout avec les gros buffs qu'ils ont mis à la 7. 4 si on n'est pas buffé, le nouveau donjon Cubric est tout simplement impossible. Ils ont demandé à l'entreprise gameguard (le logiciel soit disant anti-triche, plutôt un virus qu'autre chose... ) de bloquer la sandboxie pour pouvoir vendre un objet boutique qui donne tous les buffs des anciennes épics donc des buffs qui servent à rien.
    - Le seul MJ restant fait maintenant sur le forum la politique de l'autruche, et le jeu est clairement laissé à l'abandon sauf la boutique gpotatos qui elle propose chaque semaine 2 grosses offres pour vous faire cash shop.

    Ils mettent plus de 6 mois à sortir une nouvelles épic et celle ci est finie en une demie journée max et est solotable par le dernier kikoo présent (MM = massivement multijoueur, je crois que les devs ont oublié ce que ça voulait dire)

    Pour conclure le jeu est devenu trop simple, tu payes, t'as fini. Je vous conseille d'aller voir [... ] c'est largement mieux gérer, n'allez pas donner d'argent à gpotato qui fermeront bientôt le jeu comme ils l'ont fait avec Seven Core.
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 31 déc. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    4 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Il y a quelques mois quand j'ai commencé le jeu j'étais à font dedans, l'ambiance les beaux graphismes même si les musique sont trop répétitives j'ai tous de suite adoré mais au bout de quelques mois le jeu est vraiment répétitif (je ne fais même plus les quêtes pour dire) je me contente de tuer des monstres à la chaine dans l'espoir de trouver une carte de créature rare (j'en ai d'ailleurs déjà trouvé mais le familier ne voulait pas de moi).
    Rappelz est un excellent jeu PvE, le PvP étant très mal conçu les combats en arène sont simplement des duels pas de GvG le seul moment ou plusieurs groupes peuvent se taper dessus c'est quand une guilde attaque une autre guilde possédant un donjon
    Bien sûr il y a l'option PK (player killer) les HL n'ont que sa à faire et beaucoup partent car les chances de drop sont quasi-nul (je ne pourrais dire combien de fois j'ai vu des HL vendrent leurs compte).

    Ce jeu pourrait être un des meilleurs MMORP... ais les créateurs du jeu sont paresseux... à tel point qu'ils copient des donjons pour en ouvrir de nouveaux.
    Publié le 31 déc. 2008 à 13:28, modifié le 31 déc. 2008 à 19:32
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 12 août 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    4 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Voila je joue a rappelz depuis sa sortie et j'aimerai mettre un petit test depuis son extension 'résurrection' :

    Points forts :
    ____________
    . de nombreuses créatures et leur système d'évolution très bien fait.
    . des graphismes agréables
    . un bon pvp notamment grâce au champ de bataille
    . une communauté assez présente et française
    . un commerce bien développé
    . les donjons pour tous les lvl permettant de xp rapidement
    . beaucoup de quêtes permettant xp
    . les mises à jour et ajouts d'élément constants
    . facile a prendre en main
    . l'ile de apprentissage très bien fait et complet (tu sort de l'ile tu c'est parfaitement joué au jeu grâce au tuto constant)
    . le système de siège de donjon bien fait (gcg)

    Points faibles :
    _____________
    . c'est que du Monster Bashing !
    . la boutique pompe a argent mais pas forcement nécessaire
    . la lag trop présente en ville
    . les quêtes répétitives...
    . le déplacement très long a pied
    . pas d'artisanat
    . manque de compétence
    . le moteur graphique un peut vieillit (pas forcement moche mais bon... )
    . créature cher sur le commerce
    . xp très long en solo.

    Conclusion :

    pour jouer à ce jeu il faut aimer le Monster Bashing c'est tout, la boutique n'est pas nécessaire on peut quand même s'amuser sans, la communauté complète, le pvp bien fait et surtout le système de créature génial, donc voila je lui mais 7 sur 10 mais attention ce jeu est à double tranchant, soit t'aimes le Monster Bashing et tu t'amuses soit t'aimes pas ça alors t'as plus qu'à trouver un autre jeu.
    Publié le 24 août 2008 à 20:29, modifié le 12 août 2010 à 17:17
    4 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 22 août 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    3 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    La nouvelle extension (Epic 8. 2) à pour but de faciliter l'accès aux nouveaux joueurs. Je les préviens de suite qu'ils seront tellement peu que monter un groupe de 8 pour partir en donjon est mission impossible. En ce sens, la difficulté des donjons a été revue à la baisse, suite à quoi il ne vous restera plus qu'à vous procurer un nouveau familier dont la puissance est exagérée par rapport aux anciens et aux ennemis pour avoir l'impression que ce jeu en vaut la peine. A partir de là, il n'y a aucun problème pour trouver ce jeu super pendant les 150 premiers level, ni même imaginer être dans un jeu bon enfant.

    Level 150, ça se gâte : vous avez avalé facilement, trop facilement dirais-je, les 150 premiers levels et le piège se referme. Faute de temps de jeu, comparé aux joueurs les plus anciens, vous êtes r7 au bout de 2 semaines max (vs 4-5 ans pour eux) et sans le sou. Rajoutez à cela que les mobs de votre niveau lâchent environ 10. 000 unités de la monnaie locale et que les prix se chiffrent en centaines de millions, voire en dizaines de milliards. Malheureusement, c'est trop tard, vous êtes fier de votre avatar et il va falloir trouver un moyen de vous en sortir.
    Et comme il n'y en a pas 10 et que vous êtes en concurrence avec tous ceux qui sont dans votre cas, c'est presque un soulagement d'utiliser le shop plutôt que de guerroyer à l'hôtel de ventes. Il va de soi que celui qui espère s'en sortir en se contentant de peu sera purement et simplement lâché par les autres. Rappelz c'est Cash or Die, c'est pas nouveau. La difficulté des donjons, à partir d'un certain niveau, est telle que la boutique est nécessaire, directement ou indirectement.

    La grande nouveauté de cette extension est la modification à l'insu des joueurs des certains paramètres du jeu. Après vous être fait violence et avoir cédé aux chants de la boutique, vous vous rendez compte, au lendemain d'une maintenance, que certains paramètres ont changé. Le bénéfice que vous espériez retirer de vos achats n'existe plus. Faute d'explications ou d'annonces officielles, vous vous retournez vers les équipes en charge du jeu. Dans un premiers temps, on vous traite de fabulateur, dans un second on vous tance et si ça ne vous calme pas, on tente de vous faire taire par une exclusion temporaire. Face à cette omerta, forcément le ton monte et vous êtes censuré au motif que vos propos sont déplacés. La seule chance que vous aurez est que ce jeu est tellement vide que le bannissement définitif est quasi inexistant. C'est également une chance pour les malfrats de toutes sortes qui pullulent en jeu, qu'ils soient joueurs ou non.

    Donc, passez dès maintenant votre chemin. Et si vous aviez quelques menues monnaies à dépenser dans un jeu honnête, de l'ordre de 10-15€, prenez un abonnement ailleurs : vous aurez au moins le statut de "client" pour le même prix. Désolé pour les âmes sensibles, il n'y a plus rien de bon à dire sur ce jeu. Dans le doute, vous pouvez toujours vous renseigner auprès de la communauté, c'est à vous de voir.
    Publié le 21 août 2013 à 23:53, modifié le 22 août 2013 à 00:07
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 3 juil. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    3 personnes sur 5 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Expérience d'un joueur de trois ans. Magicien du Chaos, ultime classe du branche du mage asura, spécialisation élementaliste. Attention la critique change, comme pour les banques, je me permets de dégrader la note ; )

    La protection : je ne parle pas du jeu en lui même mais de la protection des joueurs pour commencer. Qui sur une échelle de 5 mérite 2 à tout casser. Une vague de hack actuellement et c'est bien déprimant. Toujours les mêmes qu'on retrouve à vendre les items volés. A croire que les MJs sont aveugles et ferment les yeux dessus. Du moins c'est l'impression donnée.

    Les items : pour progresser dans ce jeu faut dépenser où patienter pour drop. Le problème c'est qu'il est impossible de nos jours de jouer sans dépenser un minimum au départ. Ou alors on change de jeu, histoire d'être plus raisonnable. Les DPs (groupes allant au donjon) sont hélas en extrême majorité réserve aux joueurs avec pets HLs (qu'il faut bien entendu acheter au préalable).

    Le PvP : ennuyant et sans équilibre. Rien qui donne envie spécialement, trop rapide à mon goût, trop linéaire. Les sièges dépendent trop de la boutique.

    Le PvE : C'est un peu le but de ce jeu.

    Les graphismes : manque de personnalisation, vieillots et maps vides.

    Events : Rien à faire à part tapper des mobs pour avoir des items cadeaux ou des tickets qui nous donne des items cadeaux, dans les deux cas cela revient au même.

    Les points positifs : le système avec la capture de pet et leur entrainement. Intéressant, sans doute le plus intéressant dans le jeu.

    Pour l'instant je vois rien d'autre.
    Publié le 28 mars 2012 à 21:08, modifié le 3 juil. 2012 à 13:46
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 mai 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    2 personnes sur 3 ont trouvé cette critique utile.
    2/10

    Sans titre

    Par
    Bonjour à toutes et à tous,

    Je suis personnellement un ancien joueur récurant de Rappelz. Je suis resté presque trois ans sur ce jeu, qui fut le premier "mmorpg" auquel j'ai joué. Actuellement j'ai changé de jeu suite à une lassitude générale du jeu.

    Plusieurs choses dans le dernier poste me font réagir. Tout d'abord la qualité graphique de Rappelz. Je dirais que le jeu est vieux et donc le coté graphismes s'en ressent. Le moteur du jeu à a la ramasse complet. J'ai surveillé le fonctionnement global de mon pc avec rappelz en fonctionnement, et rien que ça ça fait tourner le pc à 80- 90 % des performances. Sur d'autres jeu plus actuels, je tourne à 50 % à peine.
    Pour ce qui est des bugs, on se croirait presque sur une version beta test.
    Des bugs datant de fort fort longtemps toujours pas résolus, des déco, des lag, des freez et j'en passe que je ne retrouve QUE sur rappelz et nul part ailleurs.
    Ce qui m'amène à dire que le jeu est très loin d’être aussi bien programmé.

    Ensuite la mentalité générale du jeu laisse de plus en plus à désirer. Des embrouilles incessantes, des mentalités de "je suis le plus fort, je te farm à vu" au moindre mot de travers, des escrocs prêts à tout pour s'enrichir, l'individualité et l'assistanat des nouveaux ont eu raison de moi.

    Je continuerais par ce que propose le jeu lui meme niveau contenu comparé aux "standard" des MMORPG.
    Des quètes pour amener le joueur rapidement (trop) au lvl 130, lvl à partir duquel la consommation d'objets boutique est quasi obligatoire, mais une fois le lvl 150 atteint, plus aucune quête.
    Un lvl maximum de 170 complètement impossible. Rien que le lvl 160, qui pourtant n'offre rien de spéciale est très long à atteindre. Autrement dit à partir du 150 c'est farm, DP, et pvp en boucle.

    Les donjons, toujours pas instanciés d'ailleurs, qui implique des embrouilles et des surcharges pour ceux qui veulent DP. Ce qui entraine l'attente des fois interminable pendant 1 ou 2 heures pour pouvoir enfin commencer à DP.
    Je reviens aussi sur les bugs présents en donjons, des donjons mal conçus qui causent la mort des persos de façon catastrophique. Et même l'absence de donjons pour la tranche de lvl de 110 à 120.

    Que dire d'autre ? le farm ou pve ? Soit farmer du mob standard pour espérer avoir quelque chose qui ne vaut plus rien à la revente, ou farmer du lvl élite en étant super stuffé pour droper quelque chose de plus utile. Bref quoi qu'il arrive, c'est le train train et la lassitude.
    Le pvp ? une zone spéciale pvp qui n'apporte strictement rien de plus au jeu, aucun contrôle sur le pvp en jeu, un mode pvp défouloir non contrôlé qui empêche les joueurs de jouer comme ils veulent.

    Le pauvreté de la quantité de stuff et le mépris du joueur qui a investi de l'argent en jeu quand on lui colle un gros malus à son stuff qu'il avait mis tellement de temps et d'argent à monter.

    Sinon le craft avec les métiers, pourtant classique dans les mmo, il est ou ? les réputations par race ou ville, elles sont ou ? Les prouesses à accomplir, elle sont ou ? En gros là ou dans d'autres cas le jeu commence une fois le lvl max atteint, sur rappelz tout se termine avec ce lvl là.
    Pourquoi ? parce que le jeu n'est qu'une vaste broderie pour tenter de garder les joueurs dessus une fois le lvl max atteint.
    Une preuve, un extension sort sur un mmo, on augmente le lvl max de 10 ou 15, on apporte 200 ou 300 quêtes en plus, 4 ou 5 instances en plus, des nouvelles zones à explorer aussi vaste que les anciennes, plein de stuff en plus, des skill, etc...
    Sur rappelz, Epic 7 on a quoi ? aller 30 quêtes, 2 donjons, un peu de nouveau stuff (et encore, pas nouveau on prend l'ancien on colle une durabilité dessus en boostant les stats pour que le joueur revende l'ancien et revienne en boutique pour monter le nouveau... ) , des familiers toujours aussi dures à apprivoiser sans passer par la boutique, mais à par ça plein de nouvelles choses achetables grâce à la boutique.
    Là ou les "event" boutiques avaient lieu tout les 2 ou 3 mois avant, aujourd’hui c'est toutes les semaines qu'on a droit à des "promos" qui comme par hasard arrivent juste à point nommé pendant un event IG bonus xp ou autre...

    Sans m'attarder, je parlerais vite fait de la "sécurité" des comptes. Oui je mets sécurité entre guillemets, car c'est à se demander si y en a vraiment une tellement il est facile de se faire hacker.

    En résumé un nouveau joueur arrivant sur rappelz, et ne connaissant rien d'autre, trouvera ça super comme jeu, il va vite monter, avoir plein de choses, mais une fois un certain lvl atteint il va devoir passer par les objets boutique. Donc plusieurs choix, soit passer un temps considérable à faire du marchandage, soit jouer des heures et des heures pour au final avoir très peu et au risque un jour à travers une mise à jour que tout ce qu'il a amassé ne valent plus rien, soit il passe par la boutique.
    Au final les 13 € d'un mmorpg payant sont TRES TRES largement dépensés, et pour un contenu qui est risible de pauvreté.
    Publié le 2 mai 2011 à 15:21, modifié le 2 mai 2011 à 15:35
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 11 juil. 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 5 ans.
    6 personnes sur 8 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    J'y ai joué pendant pas mal de temps et là je dois bien dire que ce jeu touche le fond.

    On pourrait croire que ceux (dont je fais partie) qui achètent régulièrement les items que propose GPotato (l'éditeur) participent à l'évolution du jeu, mais on se rend vite compte qu'il n'en est absolument rien !

    Le monde est grand mais n'a quasiment jamais évolué.

    Les évolutions majeures annoncées des mois à l'avance consistent en une refonte d'une fenêtre et un copier coller de donjon qu'un pauvre développeur a du faire dans son coin entre deux vrais projets.

    Les MJ sont d'un rare amateurisme, et je ne parle même pas de leur présence en jeu qui tient plus du miracle qu'autre chose...

    Les évènements en jeu se comptent sur les doigts d'E. T. et quand il y en a un, c'est soit la réactivation de l'event de l'année d'avant, soit quelque chose qui ne fonctionne pas, soit d'un niveau CM1. A force, ça en devient drôle.

    Il est impossible d'avoir des stats ou les logiques de fonctionnement de certaines actions. Aucune information sur les chances d'apprivoiser un familier, mais heureusement, vous pouvez acheter un bouclier en cas d'échec... Des taux de réussite ridiculement bas sur tout ce que l'on tente, et toujours le petit item en boutique qui peut vous sauver !

    Tout est désormais axé sur le commerce, et ce jeu qui était sympa au départ est devenu d'une affligeante nullité.

    Un conseil, préférez, et de loin, un jeu avec abonnement. Au moins, vous n'avez que ça à payer et la boîte est engagée à vous fournir un service de qualité, chose qui n'existe absolument pas ici.
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes

Que pensez-vous de Rappelz ?

287 aiment, 80 pas.
Note moyenne : (416 évaluations | 58 critiques)
5,1 / 10 - Moyen
Répartition des notes de Rappelz
Répartition des notes (416 votes)

Evaluation détaillée de Rappelz
(314 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu